James Clerck Maxwell

Le physicien écossais James Clerck Maxwell propose en 1859 sa Théorie dynamique des gaz, dans laquelle il aborde la description statistique des mouvements et leur traitement par les mathématiques («répartition de Maxwell») ainsi que sa Théorie de la vision colorée, considérée comme l’origine de la «colorimétrie» ou mesure quantitative des couleurs. Son essai marque le retour de la physique, de la mesure de la lumière et de la couleur dans notre histoire scientifique: le triangle de Maxwell est, entre autre, une tentative d’améliorer la méthode newtonienne du mélange des couleurs. Maxwell est le premier à représenter un espace des couleurs bidimensionnel fondé sur des mesures psychophysiques. Il établit trois nouvelles variables qui affectent une couleur: la teinte, la saturation et la clarté. (Texte détaillé)


Datation: 1855 – 1860

Origine: Angleterre

Couleurs fondamentales: Rouge, vert et bleu

Forme: Triangle

Emploi: Ce système est à la base de la «colorimétrie» ou mesure quantitative des couleurs

Systèmes de référence: SowerbyHayterFieldHelmholtzBensonBezoldWundtRoodJacobsC.I.E.Gerritsen
Bibliographie: J. C. Maxwell, «Experiments on colour», Transactions of the Royal Society Edinburgh 21, pp. 275-298 (1855); J. C. Maxwell, «On the Theory of compound colours», Philosophical Transactions 150, pp. 57-84 (1860); E. G. Boring, «Sensation and Perception in the History of Experimental Psychology», New York 1942; C.W. F. Everitt, «James Clerck Maxwell Physicist and Natural Philosopher», New York 1975.