L’Archéomètre

En 1903, le Français Alexandre Saint-Yves d’Alveydre publie un énorme ouvrage intitulé L’Archéomètre, qui prétend être une clef universelle permettant de jauger l’Antiquité et de déterminer la véritable valeur de chaque système philosophique, scientifique ou religieux, afin de l’intégrer à l’arbre universel de la science ou de la tradition. Le mot même d’«archéomètre» vient du grec et signifie textuellement «mesure de l’ancien». Le système repose sur une série de symboles et de significations qui ont trait à l’Arche d’Alliance. Sur le disque de «l’archéomètre» se trouvent indiqués, à côté des symboles stellaires, les planètes, les degrés du cercle, les notes de musique et les lettres de différents alphabets. (Texte détaillé)


Datation: 1903

Systèmes de référence: Systèmes astrologiques

Bibliographie: S. Y. d’Alveydre, «L’Archéomètre», Paris 1903.