Le Système R.G.B.

On sait que les couleurs de l’écran de télévision sont produites par une forme spéciale de mélange additif que l’on appelle mélange «partitif». La surface de l’écran est couverte de points minuscules d’environ 0,2 mm de diamètre, dans lesquels se trouvent des substances (molécules) phosphorescentes. On choisit le plus couramment celles qui émettent de la lumière rouge, verte ou bleue, après avoir reçu de l’énergie électronique. Le système ainsi organisé est appelé «R.G.B.» d’après le nom des trois couleurs: rouge («R» pour rot/red), vert («G» pour grün/green) et bleu («B» pour blau/blue). Cela ne peut rendre qu’une quantité limitée des couleurs innombrables qui existent. L’on a choisi, en fonction de cette sélection, un corps géométrique de forme cubique pour rendre compte du système. (Texte détaillé)


Datation: Sans datation exacte; se développe en parallèle avec la technologie de la télévision

Couleurs fondamentales: Rouge, vert et bleu

Forme: Cube

Emploi: Classification des couleurs produites par phosphorescence aux écrans de télévision

Systèmes de référence: HLS

Bibliographie: «Computer Graphics CAD/CAM Image Processing», Editrice il Rostro, Milano 1981; David Travis, «Effective Color Displays», Computer and People Series, Academic Press, London 1991.